Thérèse dans ses derniers moments, accrochée à la croix
BARBES, LA BLANCHE

Barbès-Rochechouart, un carrefour commercial et culturel à Paris !

Le grand magasin Tati, des boutiques de mariage, un cinéma, des brasseries, des commerces (textiles, librairie, boucheries) et un grand marché.

Macromedia Flash Player 8 est nécessaire pour lire ce fichier.

Carrefour cuturel et commercial

Barbès recelle des secrets historiques car ce quartier s'est construit après les campagnes d'Egypte de Napoléon 1er. Les combattants qui s'installèrent après s'être battu au service de l'empire Français. Aujourd'hui des boutiques de tissus, échoppes, un Grand-magazin Tati, un cinéma le Louxor, des cafés, des kebabs et brasseries et de superbes robes pour les princesses qui se marient avec leur prince charmant.

Le marché de Barbès.

Bienvenue à tous les poulbots de la Terre, d'Alger, de Tizi-Ouzou et d'ailleurs ! Sous la protection de Sainte Geneviève et de Saint Denis, (protecteurs de Paris), de Sidi Abderrahman, protecteur d'Alger et de Saint Augustin d'Annaba.

Un quartier de Cinémas

Du temps des frères lumières, les premières projections de films se faisaient dans des cirques intallés aux portes de Paris Barbès, Martyrs, Pigalle, Blanche, Place Clichy. Le quartier de Barbès était connu pour ces cinémas tant du côté de la Goutte d'or que de celui dit du Delta. Liste des cinémas du quartier: Le Palais-Rochechouart, 56 boulevard de Rochechouart (Darty); le Delta, 17 bis, boulevard de Rochechouart (Guerrisol) ; Le Myrha, anciennement l'Artistic Myrha Palace, Myrha Palace ouvert de 1912 à 1978 (36 rue Myrha) ; Le Barbès Palace, 34, boulevard Barbès et 9, rue des Poissonniers (Kata) fermé en 1985 ; La Scala, au 13 Boulevard de Strasbourg ; l'Archipel, 17 Boulevard de Strasbourg ; l'Astor, 12 Boulevard Montmartre Paris ; Salle Rossini de la Hôtel d'Augny, ancien hall au magazin le "Palais Oriental". Cinéma Studio 28, 10 Rue Tholozé. De nombreuses cartes postales nous montre leur aspect extérieurs.

Un Festival de films du maghreb au Louxor

L'association a pour but de promouvoir les cinématographies du Maghreb et leur diffusion auprés d’un large public et d'organiser des rencontres, à partir des films, afin de débattre sur les nombreuses questions de société qui traversent les populations des deux rives.

L'association Le Maghreb des films, propose un festival francophone, d'ici et d'ailleurs avec débat, en France et en Belgique, dans divers lieux géographiques dont Le Louxor à Paris. Les soirées de projection au Louxor sont en présence des réalisateurs et de Bachir Hadjadj, président de l'association.

Le festival a lieu dans toute la France en partenariat avec le Louxor, la Maison Européenne de la Photographie, Les 3 Luxembourg, Cinémathéque universitaire de Censier, La Clef, Club de l'Etoile, Le Figuier blanc, Festival du Film (Limoges), Festival Lumiére d'Afrique (Besançon), La Maison de l'image (Aubenas), L'Univers (Lille-Moulins) Studio des Ursulines, Club de l'Etoile, Maison de Tunisie, Le Saint-André des arts).

Bulle : "Miséricordiae Vultus" traduit en arabe.

Bulle : Cinémas historiques du quartier de Barbès

La vie de Sainte Geneviève

Matoub Younes : "Sidi Abderrahman" en mp3.

Abdel Halim Hafez chante l'amour