Basilique de Montmartre
LE MONT DES MARTYRS, UN REFUGE POUR LES PAUVRES

God Save "Poulbots" coming from Betléem, Nazareth, Damas, Bagdad, Ephèse

Poulbots are the poors of Paris, walking around Montmartre. They are close to Jesus by their condition. Today as yesterday the hill of Montmartre is an oasis of holy Peace for every one.

Revue des Poulbot

Un passe-port pour les poulbots

Bienvenue à tous les poulbots de la Terre. Le nom "Poulbot", vient des personnages de dessins d'illustration dans la gazette de Francisque Poulbot. Ces enfants sont le fruit de la guerre 14 qui voit leur père s'en aller au front. Que tous les oiseaux du monde, en particulier les rossignols, viennent s'abriter sous le Cèdre de Montmartre, dans la diversité des conditions humaines, hommes et femmes. Ce sera pour la butte un renouveau. Que la basilique de Montmartre s'habille du manteau de la pauvreté évangélique.

Francisque Poulbot

Francisque Poulbot, né à Saint-Denis le 6 février 1879 et mort à Paris le 16 septembre 1946, affichiste, goguettier, dessinateur et illustrateur de gazette. Il croquer les scènes de rue et donc les "Poulbots" de Paris qui sont les pauvre de la butte Montmartre en temps de guerre.Il mit en place un dispensaire pour assurer la santé, l'hygiène, l'alimentation et les vêtements aux pauvres de la butte montmartre. Il a pu procurer des instants de joie, à ses enfants et jeunes gens de condition misérable.

De 1921 à  1931, des "Arbres de Noël" sont organisés. Ces fêtes, avec spectacles et cadeaux, se déroulaient au Moulin rouge, au Moulin de la Galette ou encore au Cirque Médrano. Les enfants malades de l'hôpital Bretonneau n'étaient pas oubliés.

A Montmartre l'illustrateur "Poulbot" faisait des actes de charité pour les enfants pauvres qui avait comme terrain de jeu la Rue. Il les dessinait avec talents les gamins de Montmartre dans toutes les activités, et leur offrait une soupe populaire et une fête à Noël.

Victor Hugo, "Les Misérables"

"La gaminerie parisienne est presque une caste. On pourrait dire : n'en est pas qui veut. Ce mot, gamin, fut imprimé pour la première fois et arriva de la langue populaire dans la langue littéraire en 1834. C'est dans un opuscule intitulé Claude Gueux que ce mot fit son apparition. Le scandale fut vif. Le mot a passé.." - Victor Hugo, Les Misérables.

Les arbres de noël de Francisque Poulbot

De 1921 à 1931, des "Arbres de Noël" sont organisés. Ces fêtes, avec spectacles et cadeaux, se déroulaient au Moulin rouge, au Moulin de la Galette ou encore au Cirque Médrano. Les enfants malades de l'hôpital Bretonneau n'étaient pas oubliés. Aujourd'hui et dans cette tradition de charité publique, un modeste tronc existe à l'entrée de la Basilique Montmartre pour y déposer quelque offrandes pour les œuvres sociales de la mairie du 18e arrondissement de Paris. Une autre forme de charité à Montmartre est de brûlé un cierge en formulant dans mon coeur une prière d'Amour , de compassion et de paix pour le monde, qui s'élève comme l'encens vers le Ciel. Humblement devant le Saint-Sacrement exposé ou caché dans un tabernacle, nous pouvons déposer dans le coeur de Jésus, les intentions du Pape, toutes nos intentions personnelles, les personnes que nous connaissons, les victimes des guerres, du chômage, du mal logement , les dirigeants de nos pays !

Le devoir social après la guerre d'éduquer les enfants victimes de cette guerre

Nourrir nos esprits afin de permettent à l'esprit de se relever. Sortir l'homme moderne de la laideur propagée par les médias, le conformisme néo-nazi ou néo-stalinien qui répandent les forces de mort sur le peuple et la jeunesse.

Bon voyage sur la butte de Montmartre, à la bonne heure !

Lisez la Bulle "Miséricordiae Vultus" du Pape François !

Par ici la visite

Cloches annonçant la Miséricorde divine